Savoir détecter un site de contrefaçon

La toile est un univers à part entière où tout n’est pas forcément légal ou officiel. En effet, depuis quelques années, les internautes font face à un triste constat : il existe sur la toile autant de site de contrefaçon que de site officiel. Quel que soit le type de site (site d’informations, site d’échange…) celui-ci peut présenter des risques de contrefaçon. Toutefois, en termes de site de contrefaçon, les sites commerciaux figurent en tête de position. Le plus souvent, lorsque les internautes s’aperçoivent de la supercherie, c’est qu’il est déjà trop tard! Mais dans ce cas, comment faire la différence entre un site officiel et un site de contrefaçon ?

Comment différencier un site officiel d’un site de contrefaçon ?

site-de-contrefacon.jpg

En termes de site de contrefaçon, notamment des sites commerciaux, le premier indicateur est sans aucun doute des prix imbattables défiant toute concurrence. Sachez que des prix dérisoires, se présentant au premier abord comme une véritable affaire, cachent le plus souvent des contrefaçons.
En outre, l’absence d’indicateur de localisation et d’identité (adresse postale, numéro de téléphone, nom de responsable etc…) sur le site peut mettre la puce à l’oreille.
Une grande majorité des sites de contrefaçon sont hébergés en Asie ! Il est donc vivement conseillé de se méfier particulièrement de ces sites aux connotations asiatiques.

Que faire en cas de détection d’un site de contrefaçon ?

contrefacon.jpg

Si plus aucun doute n’est possible, qu’il s’agisse bel et bien d’un site de contrefaçon, la première réaction à avoir est d’avertir les internautes. Pour ce faire, le nom et l’adresse du site peuvent être ajoutés à une liste des sites de contrefaçon répertoriés sur des sites officiels spécialement conçus à cet effet. Les internautes pourront par la suite, consulter gratuitement cette liste pour éviter les mauvaises surprises.
Pour aller plus loin dans la lutte contre les sites de contrefaçon, il est possible de porter l’affaire en justice et demander la fermeture définitive du site.

 

Author: Elona Gonzalez

Share This Post On